Marielle Conseil Plus : Pour les webentrepreneurs passionnés <br>Qui visent le succès en toute simplicité

Le Blog de Marielle Conseil Plus

Découvrir les Actualités publiées sur mon Blog
La Curiosité est une qualité qui mène à la Connaissance

Un, deux, trois, prêt(e) ? Pitchez !

Visuel de l'Article du Blog #00003

Pour les entrepreneur(e)s que nous sommes, il est très important d’être présent(e)s sur les réseaux sociaux et d’utiliser le marketing digital à bon escient pour promouvoir notre activité, comme je vous en parlais dans mon précédent article que vous pouvez trouver ici : https://bit.ly/3SecretsMkgDigital. Cependant, il est aussi essentiel de se faire connaître dans « la vraie vie » auprès des autres entreprises et partenaires locaux ! Pour ma part, je fais partie d’un espace de co-working, Le Tarmac, géré par la Communauté de Communes dont fait partie mon village.

Il y a quelques semaines, j’ai participé au premier AfterWork organisé par le Tarmac où chaque entrepreneur devait se présenter par un pitch de trois minutes maximum ! J’ai vraiment apprécié cette expérience enrichissante et j’ai donc eu envie de partager avec vous quelques conseils pour un pitch réussi !

Tout d’abord, quelle est la définition d’un pitch ? Il s’agit d’un exercice de présentation orale, de très courte durée, pendant lequel l’entrepreneur(e) présente son activité. Toute la difficulté réside dans le fait qu’il faut parvenir à convaincre (un investisseur potentiel, un partenaire, etc.) vite et bien ! Pas simple, me direz-vous ! Je vous rassure, en suivant ces quelques conseils simples et pratiques pour construire votre pitch, et avec un peu d’entraînement, pitcher n’aura bientôt plus aucun secret pour vous !

Le secret d’un pitch réussi est de le construire et de le rédiger correctement, en respectant les cinq étapes que je vais vous présenter. Je pars sur la base d’un pitch d’une durée de trois minutes, mais vous pouvez faire un pitch encore beaucoup plus court (moins d’une minute) !

Etape 1 : Qui ? (Durée approximative : 30 secondes)

Il s’agit d’une phrase d’accroche et de rappel du contexte. Ici, vous devez vous présenter rapidement, dire qui vous êtes et comment vous avez eu l’idée de créer votre activité !

Etape 2 : Quoi ? (Durée approximative : 30 secondes)

Vous devez présenter votre entreprise, votre activité en donnant son nom et sa baseline (phrase d’accroche ou slogan). Cette partie du pitch est déterminante car un nom et une baseline impactants resteront dans l’esprit de votre auditoire et pourront favoriser le bouche à oreille !

Etape 3 : Pourquoi ? (Durée approximative : 30 secondes)

A vous d’expliciter quelles sont les problématiques rencontrées par votre client idéal et que votre entreprise a le pouvoir de solutionner. Vous pouvez présenter une donnée chiffrée en exemple ou une citation pour davantage marquer les esprits.

Etape 4 : Comment ? (Durée approximative : 1 minute)

Il s’agit ici d’expliquer un peu plus dans le détail quelle est la solution que vous proposez pour résoudre les besoins et les problèmes de votre client idéal. Vous devez décrire les caractéristiques de votre structure et surtout, montrez la valeur ajoutée qu’elle apporte aux clients !

Etape 5 : Conclusion (Durée approximative : 30 secondes)

Pour conclure, vous pouvez parler des ressources dont votre structure a besoin pour avancer et se développer. Il est recommandé de faire une conclusion convaincante pour marquer les esprits et provoquer des questions auprès de votre auditoire !

 

C’est bien beau tout ça, mais, dans la pratique, comment ça se passe ?

Tout d’abord, je vous conseille d’écrire un premier jet de votre pitch sur papier de manière à bien faire ressortir sa structure. Vous pourrez ensuite le corriger, l’améliorer, l’adapter à votre auditoire. Une fois que vous serez satisfait du contenu de votre pitch, entraînez-vous à le faire vivre ! Commencez avec votre support écrit sous les yeux, puis sans filet !

Entraînez-vous devant votre miroir, ou un membre de votre famille pour améliorer votre gestuelle, votre posture, votre diction et surtout la vitesse à laquelle vous parlez ! En effet, le stress a souvent tendance à nous faire accélérer le rythme, et ce que nous disons peut vite devenir incompréhensible !

Pensez aussi à parler d’une voix claire et posée. N’hésitez pas à utiliser les silences ou les questions dans votre texte, ce sont deux outils très efficaces pour capter l’attention de votre auditoire !

 

Je peux vous aider dans la rédaction de votre pitch ou d'autres contenus ! N'hésitez pas à cliquer ICI pour en savoir plus !

 

A bientôt !

*Marielle*

© Marielle Conseil Plus – Marielle NICCOLAÏ - Reproduction Interdite – Tous droits réservés